L’Approche centrée sur la personne de Carl Rogers : une inspiration pour les groupes de parole

L’Approche centrée sur la personne de Carl Rogers : une inspiration pour les groupes de parole

L’ASBL Le Funambule organise des groupes de parole destinés aux personnes vivant avec un trouble bipolaire et leurs proches. Afin de faciliter ces moments, les bénévoles de l’équipe s’inspirent, notamment, de l’Approche centrée sur la personne de Carl Rogers.

Carl Rogers (1902-1987) est l’auteur du livre intitulé « Les groupes de rencontre » (Dunod). Il compte parmi les psychothérapeutes les plus influents de son époque et l’Approche centrée sur la personne qu’il a développée est enseignée partout dans le monde.

Les principes de la relation d’aide et de la psychothérapie qu’il a mis en évidence ont fait l’objet d’une intense recherche scientifique de validation quant à leur efficacité. Entre la psychanalyse et la thérapie comportementale de l’époque, la Psychothérapie selon l’Approche centrée sur la personne s’est profilée comme une troisième voie.

Carl Rogers : une des sources principales de la psychothérapie humaniste

La Psychothérapie centrée sur la personne et expérientielle (PCPE) découle des travaux de ce psychologue américain. Il est convenu que la Thérapie centrée sur la personne est née le 11 décembre 1940 à l’issue d’une célèbre conférence prononcée à l’Université du Minnesota, au cours de laquelle il a présenté de nouveaux concepts pour la psychothérapie.

Carl Rogers a enseigné aux universités d’Ohio, du Minnesota, de Chicago, du Wisconsin et a terminé sa carrière à San Diego/La Jolla en Californie où il a fondé le CSP (Center for Studies of the Person).

Il est décédé alors qu’il venait d’être nominé pour le Prix Nobel de la Paix.

Jean-Marc Priels

EN SAVOIR PLUS

L’Equipe Mobile Prévention Soutien Aidance : un allié pour les aidants proches

L’Equipe Mobile Prévention Soutien Aidance : un allié pour les aidants proches

Cette équipe multidisciplinaire propose un accompagnement centré sur l’impact de l’aidance au sein des relations familiales.  Découvrez les services de l’Equipe Mobile Prévention Soutien Aidance (EMPSA).

En cette période de crise sanitaire, les jeunes aidants et les aidants vivent un stress particulier. Ils sont davantage sollicités et isolés. Vous êtes dans cette situation et souhaitez être informé et obtenir de l’aide ? L’EMPSA peut intervenir dès l’hospitalisation de la personne aidée ou à tout moment charnière dans l’évolution de la situation d’aidance à domicile.

Une équipe à votre écoute

L’EMPSA, se sont des psychologues, assistant.e sociale et infirmier.e. Ils travaillent en réseau avec les proches, les structures médicales, sociales et éducatives et tout acteur qui participe au soutien des jeunes aidants et des aidants. L’EMPSA est centrée sur la cellule familiale avec une attention particulière sur les jeunes aidants et les aidants.

Elle se déplace à domicile dans les 19 communes bruxelloises. Elle vous propose un accompagnement suite à l’apparition ou à l’aggravation d’une situation de dépendance d’un des membres de la famille.

Accompagnement proposé par l’EMPSA

  • Évaluer la situation globale de la famille
  • Écouter les besoins des jeunes aidants et des aidants proches
  • Prévenir l’impact de l’aide sur les relations et la santé
  • Éviter l’isolement relationnel et affectif
  • Aider à l’organisation et à la répartition des tâches suite à la dépendance
  • Favoriser l’autonomisation des jeunes aidants et des aidants
  • Identifier les sources d’épuisements possibles
  • Proposer des formules de soutien et de répit
  • Informer la famille des aides existantes et de leur mise en place
  • Évaluer régulièrement l’accompagnement et les adaptations proposées

CONTACT

Tel. : 02/474.02.35

Email : equipemobile@jeunesaidantsproches.be

Site internet 

Adresse : 578, Boulevard de Smet de Naeyer 1020 Bruxelles

Le trouble bipolaire, qu’est-ce que c’est ?

Le trouble bipolaire, qu’est-ce que c’est ?

Qu’est-ce que le trouble bipolaire? La réponse en vidéo !

Le Docteur Daniel Souery, psychiatre spécialisé dans les troubles bipolaires et responsable à Psypluriel Bruxelles nous donne sa définition et nous parle des dernières recherches en la matière.

Il nous parle également de médication, de psychoéducation, des bienfaits des groupes de parole organisés entre autre par le Funambule et de pair-aidance afin que les personnes vivant avec un trouble bipolaire prennent en charge leur propre trouble afin qu’ils cheminent vers leur propre processus de rétablissement.

Pour en savoir plus :

Suivez nous sur notre page Facebook

et sur notre chaine Youtube

Mémoire : « Etude des facteurs qui influencent la formation d’attitudes face à une personne présentant un trouble bipolaire »

Mémoire : « Etude des facteurs qui influencent la formation d’attitudes face à une personne présentant un trouble bipolaire »

Dans ce mémoire de fin d’études de Sarah Louis, la stigmatisation des personnes vivant avec un trouble bipolaires est analysée. Ce mémoire a validé le master en sciences psychologique à orientation spécialisée de l’étudiante à l’UCLouvain.

L’ASBL Le Funambule a eu l’occasion d’apporter son expérience dans le cadre d’un mémoire de Sarah Louis, publié en 2020 et intitulé « Etude des facteurs qui influencent la formation d’attitudes face à une personne présentant un trouble bipolaire ».

Un membre de l’ASBL Le Funambule, Jean-Marc Priels (psychologue clinicien et psychothérapeute dans l’Approche centrée sur la personne) est le lecteur de ce mémoire de très grande qualité.

L’usager comme partenaire de soins en santé mentale

L'usager comme partenaire de soins en santé mentale couverturePsytoyens, la fédération d’associations d’usagers en santé mentale, a le plaisir de vous partager un outil de réflexion – et d’action – à diffuser sans modération
dans votre équipe, votre association ou votre institution.

Téléchargez le PDF en cliquant sur l’image…
Le guide est fruit d’un travail de réflexion entre usagers et professionnels de la santé mentale, tant au nord comme au sud du pays. Via ce document, Psytoyens souhaite engager un débat sur l’être en partenariat avec les patients. Le contenu s’inspire dans une large mesure de plusieurs rencontres organisées entre différents usagers de la santé mentale et des soignants, qui ont accepté de confronter leur vision et leurs expériences, d’abord séparément, puis en croisant leurs regards.

Vous souhaitez recevoir le guide sous forme de brochure? Vous désirez poser vos questions ou partager vos pratiques ? Vous pouvez contacter l’équipe de Psytoyens via Julie Delbascourt, en envoyant un e-mail à j.delbascourt@psytoyens.be